Nous utilisons nos propres cookies et ceux de tiers pour améliorer nos services, montrer des vidéos, faire des publications dans des réseaux sociaux, obtenir des statistiques et vous offrir une publicité personnalisée. Lorsque vous naviguez ou utilisez AlhambraDeGranada.org, nous comprenons que vous acceptez notre politique de cookies.
Partager
Principale / Visites virtuelles / Les Palais Nasrides

La Salle des Deux Sœurs

Bien que le nom de cette salle nous fasse imaginer qu'une légende ou un événement historique doit être à son origine, la Salle des Deux Sœurs (Sala de Dos Hermanas) s'appelle ainsi simplement en raison de deux grandes dalles jumelles en marbre qui se trouvent au sol de la salle.

Cette salle était le centre de plusieurs pièces qui étaient utilisées comme la résidence de la Sultane et sa famille royale, et où on sait que habitait la mère de Boabdil avec ses enfants après être répudiée par Muley Hacén

La salle fut construite par Muhammad V et elle est carrée avec des toits d'entrelacs et des chambres qui sont communiquées avec les Chambres de l'Empereur (Habitaciones de Carlos V) et, par un balcon, avec les Jardins du Partal. L'entrée à la salle est possible à travers d’un arc semi-circulaire festonné, qui conserve a encore les portes en bois originelles. A travers d’un passage il est possible d'accéder aux chambres hautes, avec des toits taillés au XVIe siècle. La chambre du mirador est accessible à travers des trois petits arcs, avec des muqarnas (stalactites) sur les arcs latéraux et des écoinçons triangulaires sur l'arc central. Par les fenêtres il est possible de voir la Cour des Lions (Patio de los Leones). 

Le sol de la salle, en marbre, a une petite fontaine avec un jet d'eau et un petit canal qui conduit l'eau jusqu'à la Cour des Lions (Patio de los Leones). L'élément le plus important de la salle, par sa beauté et perfection, est la coupole de muqarnas située à son toit. L'éclairage de cette coupole fut parfaitement étudié et l’effet produit par des petites fenêtres latérales fait de la coupole une belle fleur d'une richesse exquise. Ibn Zamrak en fait référence dans un poème duquel un fragment a été trouvé sur une plinthe d'azulejos avec des irisations métalliques. Les murs de la salle sont couverts avec des plâtrières très fines qui représentent une diversité de sujets, parmi lesquels on peut observer la devise classique des Nasrides « Seul Dieu est Vainqueur » ou des mains fermées.

Partager
Partager

Hôtels à Granada

Meilleur prix garanti

Booking.com

Suivez nous

© Área25 IT S.C.A 2019 - Création web & Hosting - Tous Droits Réservés
InSpain.orgFlamenco.oneFotosAlhambra.es