Nous utilisons nos propres cookies et ceux de tiers pour améliorer nos services, montrer des vidéos, obtenir des statistiques et vous offrir une publicité personnalisée. Paramètres des cookies. Pour en savoir plus, consultez notre politique de cookies.

Paramètres des cookies

Nous utilisons nos propres cookies et ceux de tiers pour améliorer nos services, montrer des vidéos, obtenir des statistiques et vous offrir une publicité personnalisée.

Cookies techniques
Ils permettent à l'utilisateur la navigation à travers le site web et l'utilisation des différentes options et services qui sont offerts. En plus, ils permettent de maintenir la session ouverte. C’est la raison pour laquelle ils ne nécessitent pas votre consentement. Nous utilisons nos propres cookies et ceux de tiers.
Cookies d'analyse
Ils permettent le suivi et l'analyse du comportement des visiteurs d'un site web. Les données recueillies via ce type de cookies sont utilisées pour mesurer l'activité du site web et pour élaborer des statistiques afin d'améliorer le site web. Nous utilisons ceux de tiers cookies.
Cookies de publicité comportementale
Ces cookies enregistrent des données sur le comportement des utilisateurs obtenues par leurs habitudes de navigation, ce qui permet le développement d’un profil spécifique pour montrer la publicité en fonction de celui-ci. Nous utilisons nos propres cookies et ceux de tiers.

Pour en savoir plus, consultez notre politique de cookies.

Partager
Principale / Visites virtuelles / Les Palais Nasrides

Le Harem

Au contraire de ce qu'il est généralement compris par le mot Harem, ceci était simplement le foyer du roi, où il n'y avait pas de réceptions officielles ni de protocole. En définitive, le Harem était le lieu où le sultan développait ses relations avec sa famille à l’intérieur du palais, loin de l’idée d’un endroit où les femmes étaient gardées par des eunuques, éloignées du reste du monde et où seulement le Sultan pouvait accéder. Tout à fait le contraire, selon la tradition musulmane Mahomet était un jour en train de jouer avec ses petit-enfants, mais le Prophète était souvent visité par des amis et des fidèles qui ne prévenaient pas de leur arrivée. Ce jour-là un groupe de fidèles est arrivé sans prévenir et ils ont ouvert les rideaux derrière lesquels Mahomet jouait par terre avec ses petit-enfants. Il semble que de voir le Prophète dans cette attitude ne fut agréable ni pour lui ni pour ses disciples. A partir de ce moment-là, Mahomet commença à dire aux fidèles qu'il fallait préparer une partie de la maison pour l'utilisation exclusive de la famille, où les visiteurs ne puissent pas rentrer. 

C'est sûrement en raison de ceci que ces chambres ont été appelées le Harem. Ces chambres étaient celles des trois épouses du Sultan, bien que la quatrième, la « préférée» (les Sultans avaient normalement quatre épouses), habitât dans un autre endroit, probablement dans la Tour de la Captive (Torre de la Cautiva), où habitait Isabel de Solís, connue à Grenade par le prénom Zoraya, qui était l’épouse préférée de Muley Hacén. Pour avoir accès au Harem il faut passer par un couloir éclairé à travers des arcs avec des jalousies. Dans la partie centrale du couloir est le mirador de la galerie sud de la Cour des Lions (Patio de los Leones). De cette partie il ne reste que le patio, qui occupe le centre où il y a deux portiques à trois arcs soutenus par des colonnes. Un arc central, dans le portique oriental, mène aux pièces, qui étaient comme celles du côté occidental mais qui disparurent lors que le Palais de Charles Quint (Palacio de Carlos V) fut construit. Les murs du patio présentent une décoration rayée avec une plinthe peinte en ocre, bleu et noir et un auvent travaillé, avec une plâtrière de cercles et des inscriptions de louange au Sultan ainsi que la devise de la dynastie.

Partager
Partager

Visites guidées en groupe à L'Alhambra de Grenade

★★★★★10115 avis
À partir de 34,80 €
Réserver

Hôtels à Granada

Meilleur prix garanti

Booking.com

Suivez nous

© Área25 IT S.C.A 2020 - Création web & Hosting - Tous Droits Réservés
InSpain.orgFlamenco.oneFotosAlhambra.es