X

Nous utilisons nos propres cookies et ceux de tiers pour améliorer nos services, montrer des vidéos, faire des publications dans des réseaux sociaux, obtenir des statistiques et vous offrir une publicité personnalisée. Lorsque vous naviguez ou utilisez AlhambraDeGranada.org, nous comprenons que vous acceptez notre politique de cookies.
Principale / L'Alhambra / Actualités de L’Alhambra

La Cour des Lions de l'Alhambra sera reouverte au public au début de 2012

11/11/2011 10:25:00

La Cour des Lions de l'Alhambra, le monument nasride le plus importante, sera reouverte au public dans les premiers mois de l'année 2012 avec des nouveaux sols de marbre blanc de Macael, qui permetront aux visiteurs de pouvoir s'approcher à la fontaine. L'accès à cette fontaine était interdite depuis les années 90. La recherche archéologique menée à bien dans ce lieu ont révélé qui à l'origine il n'y avait aucun jardin dans la cour, mais un revêtement qui n'a pas pu être déterminé.

Francisco Lamolda, architecte conservateur du Patronat de l'Alhambra et le Généralife, a expliqué pendant son intervention au Congrès International de Conservation et Restauration du Patrimoine Culturel à le Parque de las Ciencias, que l'idée du jardin est improbable puisque la localisation superficiel de la roche sous-jacente, connu comme « conglomérat Alhambra», fait non-viable l'existence d'un épaisseur minimal de terre végétale qui permettait le développement d'une plantation. En fait, seulement pendant l'occupation française en Espagne entre 1810 et 1846, il y avait des roses, des jasmins et des myrtes, qui ont été plantés par ordre du général Sébastiani.

Le marbre, «dans le passé»

L'étude de la documentation historique sur cette question (celle qui possède le Patronat et celle provenante des Archives nationales) a pu déterminer que la cour était, à un moment donnée, recouverte par un sol qu'on croie de marbre, bien que des restes n'ont pas été localisés à cause de l'opération effectuée au début du XXème siècle, qui a vidé les 4 quadrants qui flanquait la fontaine.

L'intervention, la première à être effectuée avec une méthodologie scientifique sur cette cour, a également découvert l'existence des constructions précédentes au Palais que nous connaissons aujourd'hui, qui a été promu par Muhammad V. Il est probable que ces vestiges, parmi lesquels on trouve une canalisation d'eau qui était une des artères principales du canal d'irrigation royal, la source la plus importante d'approvisionnement en eau du monument; eut fait partie à un palais attribué à Ismail Ièr, dont le jardin ou riyad qui aujourd'hui existe a été construit au XVème siècle.

Rénovation du circuit hydraulique

Les travaux exécutés incluent la rénovation du circuit hydraulique de la fontaine en entier à raison de conservation, puisque les sculptures des lions ont été détériorés à cause de la mauvaise qualité de l'eau (polluée et avec une grande concentration calcaire) qui circula par les jets d'eau.

Les douze lions, après son rénovation, présentent des motifs différents et presque aucun garde encore leurs oreilles originales. ils vont retourner à son emplacement habituel à la fin de cette année afin de prouver le nouveau système hydraulique, qui filtrera l'eau et surveillera la temperature pour éviter les possibles affections de la fontaine et des sculptures, qui déviendront des jets d'eau comme dans le passé.

Les nouveaux sols de marbre de Macael, semblables à ceux des galéries et ceux du Patio de Comares, commenceront à être installés à la fin de 2011 et on estime que le processus sera fini en janvier ou février 2012, de sorte qu'à cette date le public pourra profiter cet emblème, qui a également retenu les quatres orangiers qui la flanquaient. Dès les années 90 une chaînette empêchait les touristes de s'approcher à la fontaine, dûe à qu'il y avait des petites pierres qui depuis 1987 remplissaient la surface tout au tour de la fontaine. Ces petites pierres se répandaient par les Palais Nasrides et ça mettait en risque la conservation des Palais.

Bien que maintenant la fontaine est surveillée et protégée, il est possible de parcourir dans la cour, depuis laquelle vous pourrez observer tous les détails des lions après sa restauration, leurs motifs végétaux, leurs volutes, leurs sabots et même leurs nouvelles oreilles, qui se distinguent à première vue comme des éléments nouveaux, qui ont été reconstitués à base d'une mélange de chaux et du poudre de marbre.

Source: El Mundo.

Hôtels à Granada

Suivez nous

Suivez nous sur FacebookSuivez nous sur TwitterSuivez nous sur Google+Suivez nous sur Instagram
© Área25 IT S.C.A 2017 - Création web & Hosting - Tous Droits Réservés
InSpain.orgFlamenco.oneFotosAlhambra.es