Nous utilisons nos propres cookies et ceux de tiers pour améliorer nos services, montrer des vidéos, obtenir des statistiques et vous offrir une publicité personnalisée. Paramètres des cookies. Pour en savoir plus, consultez notre politique de cookies.

Paramètres des cookies

Nous utilisons nos propres cookies et ceux de tiers pour améliorer nos services, montrer des vidéos, obtenir des statistiques et vous offrir une publicité personnalisée.

Cookies techniques
Ils permettent à l'utilisateur la navigation à travers le site web et l'utilisation des différentes options et services qui sont offerts. En plus, ils permettent de maintenir la session ouverte. C’est la raison pour laquelle ils ne nécessitent pas votre consentement. Nous utilisons nos propres cookies et ceux de tiers.
Cookies d'analyse
Ils permettent le suivi et l'analyse du comportement des visiteurs d'un site web. Les données recueillies via ce type de cookies sont utilisées pour mesurer l'activité du site web et pour élaborer des statistiques afin d'améliorer le site web. Nous utilisons ceux de tiers cookies.
Cookies de publicité comportementale
Ces cookies enregistrent des données sur le comportement des utilisateurs obtenues par leurs habitudes de navigation, ce qui permet le développement d’un profil spécifique pour montrer la publicité en fonction de celui-ci. Nous utilisons nos propres cookies et ceux de tiers.

Pour en savoir plus, consultez notre politique de cookies.

Partager
Principale / Visites virtuelles / Palais de Charles Quint et ses alentours

La Tour de la Justice

La Tour de la Justice (Torre de la Justicia) se trouve à l'extérieur de la muraille sud de la forteresse à côté de la Fontaine de Charles Quint (Pilar de Carlos V) et c'est une des entrées principales de l’ensemble de L'Alhambra. Selon l'inscription située sur l'arc de la porte intérieure, cette tour fut construite par Yusuf I (1333-1353), elle était appelée « Bib Axarea » ou porte de l'esplanade et elle est terminée pendant le mois de Noël de l'année 749 (juin 1348 de l'ère chrétienne). 

La façade possède un grand arc outrepassé, avec un encadré en brique, un linteau voûté et dans la clé de voûte en marbre, il y a une main gravée, considérée par certains comme amulette pour soigner le mauvais œil. D'autres experts la considèrent comme un emblème du Coran, parce que ses cinq doigts représentent les cinq piliers fondamentaux du Coran: le Clergé et le Sermon, les prières, le jeûne, l'aumône et le pèlerinage à La Mecque au moins une fois au cours de la vie. 

Derrière l'espace ouvert que nous trouvons de l'autre côté de l'arc, nous voyons sur la porte intérieure un deuxième arc en pierre, un arc outrepassé et voûté comme le premier, avec des coquilles dans sa la clé de voûte et des pendentifs. Dans les abaques des chapiteaux des de ses colonnes il est écrit : « Allah est grand. Il n'y a d'autre dieu qu'Allah et Mahomet est son Prophète. Il n'y a de force qu'Allah ». Dans le voussoir central du linteau apparaît une clé avec un cordon, dont la signification n'est pas claire, bien qu'on dît qu'il s'agit du symbole du pouvoir d'ouvrir et fermer les portes du ciel, un pouvoir concédé à Mahomet, selon le Coran. Au-dessus de cet arc il y a une inscription qui fait référence à la date de construction de la porte. Au-dessus de l'inscription il y a une niche avec une sculpture de la Vierge Marie et de Jésus, une copie de l'originale qui fut sculptée en 1501 et qui se trouve au Musée de Beaux-Arts. 

La porte de sortie, qui a également un arc outrepassé, a une décoration d'azulejos et de motifs végétaux sur le beau pendentif gauche. 

Avant de sortir de la tour, dans un des espaces vides pour les gardes, il y a un retable dans lequel il est écrit:

«Les très hauts catholiques et très puissants seigneurs monsieur Fernando et madame Ysabel, roi et reine de nos seigneurs, conquirent par la force des armes ce royaume et ville de grenade, qui fut rendue par le roi maure muley hazen, après un temps pendant lequel les rois assiégèrent en personne la cité, avec l'Alhambra et d’autres forces le deux janvier de l'année mil quatre cent quatre-vingt-douze. Ce même jour les rois nommèrent monsieur yñigo lopez de mendoça, comte de tendilla et leur vassal, gouverneur et capitaine et ils le laissèrent dans la ville avec cinq cents cavaliers et mil fantassins et les rois ordonnèrent aux maures de rester dans leurs maisons dans la cité et leurs propriétés comment elles étaient. Ce comte, par ordre des rois, fit construire cette citerne.»

Partager
Partager

Visites guidées en groupe à L'Alhambra de Grenade

★★★★★10121 avis
À partir de 34,90 €
Réserver

Hôtels à Granada

Meilleur prix garanti

Booking.com

Suivez nous

© Área25 IT S.C.A 2021 - Création web & Hosting - Tous Droits Réservés
InSpain.orgFlamenco.oneFotosAlhambra.es